Le confit ne ment

     Entre les bruits de la pompe qui fournit l'eau aux nombreuses douches quotidiennes et le éclats d'enthousiasme de  Mael qui joue sur sa console, cest comme si le temps était un peu arrêté.  Ca se remarque surtout à cette heure caniculaire de la journée,vers les 15h, où la plupart opte pour la sieste et le bouquinage.


Le soleil permet aussi à la brise de mer de monter en intensité.  Cest sans doute cela qui m'empêche de m'endormir.  Ca vaudrait le coup de preparer mon maieriek de kitesurf question de me faire rafraichir sur l'eau salé, aux éclabousses de l'eau àeu profonde de Phan Gan.  Allons voir, laissons aller la brise.


Et derriere la paranoia des derniers jours se cache aussi la peur de pas de vent tandis qu'on l'attend.  Mais de grâce la brise de mer appaarait tous les jours quasiment!

Sur la plage, à l'école de kite, les gens de passage font leurs apparitions aux fil des heures de la journée.  Avec les mesures préventives de confinement, c'est parfois délicat d'interagir avec eux et le voisinage.   La distance de 2m est apparemment requise... mais si non naturel pour certains.  Et ça en fait flipper qui me voit etre un peu trop proche.  Mes colllègues de village évidemment.


Sur cette ile, on essaie d'arriver à trouver le juste milieu.  Elle qui reprend son souffle. dirait-on bien... elle qui retrouve sa tranquillité, nous amenant à respirer un peu comme  si c'était la première fois.


Et d'autres qui retiennent leurs souffles pendant que ça passe.  On a tous un truc à révéler pendant cette pause forcée.  Comprendre ce que notre temps a vraiment comme valeur.. la valeur du temps qui nous reste à traverser.  Ou celui que nous avons à mettre pour que ça en valle vraiment la peine.  La chandelle qui brûle tranquillement, celle de notre patience, de nos idéaux brisés, le mérite de ce qu'on a laissé glisser entre nos doigts et qu'on aimerait bien avoir avec nous en quarantaine en ce moment.  Les plus belles images de nos rêves les plus fous, ceux qu'on a vu à la suite des moments les plus parfaits qui ont apparus un beau jour,  aussi subitement qu'ils ont disparus.  Et faire la paix au travers le détachement nécessaire.   






  Powered by Google TranslateTranslate
  • No Comments
Powered by SmugMug Owner Log In

Original text